Créez des classes virtuelles engageantes et dynamiques!

Sophie Lanoix

Par Sophie Lanoix

En ces temps de confinement à la maison et de télétravail obligatoire, c’est le moment idéal de penser à convertir vos formations en classe en classes virtuelles. Assurez-vous toutefois de le faire avec un minimum de design pédagogique, pour que ça ne soit pas une perte de temps et d’argent pour tous.

Si vous ne retenez qu’une chose de cet article : Faites participer vos apprenants le plus possible!

Si vous avez de la difficulté à convertir vos activités pédagogiques, revenez à l’INTENTION pédagogique de l’activité. Dans une consolidation d’équipe, votre objectif d’activité n’est pas de rendre les apprenants bons à construire une tour en bâtons de popsicle. Quelle autre activité en ligne pourrait amener les participants à travailler en équipe?

La classe virtuelle est une méthodologie de formation flexible qui offre plusieurs avantages, tant pour votre organisation que pour vos apprenants :

  • Réduction du temps et des coûts de déplacement
  • Diffusion à des participants dispersés géographiquement
  • Morcellement de la formation en plus courtes durées
    • pour une intégration plus facile dans les horaires de travail
    • pour une plus grande rétention par l’espacement de l’exposition au contenu
  • Formation juste à temps, au moment où les apprenants en ont besoin

Classe virtuelle ou webinaire?

Classe virtuelle = classe en présentiel
Webinaire = conférence
Faites attention à ne pas convertir vos classes participatives en webinaires passifs!

En contrepartie, si vous n’avez jamais converti de formation en classe en formation en ligne, vous rencontrerez plusieurs défis :

  • Manque de connaissance des outils de diffusion
  • Mauvaise conception pédagogique
  • Distraction des participants
  • Difficulté d’accès à la formation par les participants (perte de mot de passe, courriels d’invitation bloqués, etc.)

Dans ce blogue, vous trouverez quelques trucs pour dynamiser votre classe virtuelle et la rendre plus efficace, ainsi que quelques éléments de réflexion pour votre choix de technologies.

Le plus gros problème se présente lorsque les organisations et les formateurs croient, à tort, qu’il suffit de présenter les activités de formation en classe dans l’environnement virtuel. Lorsqu’on convertit une formation en classe en formation en ligne, il faut plutôt faire une reconception complète de la formation.

Évitez les longs discours

Dans une formation en classe vous pouvez vous permettre — même si ce n’est pas toujours recommandé — de présenter de manière magistrale pendant 45 minutes, voire même 1 heure. Dans les classes virtuelles, c’est à éviter à tout prix! Vos participants s’endormiront sur leur clavier, iront voir leurs réseaux sociaux sur leur téléphone ou joueront à des jeux sur leur deuxième écran.

Faites participer vos apprenants!

Dans une classe virtuelle, vous devez faire participer vos apprenants le plus souvent possible pour garder leur attention et leur intérêt. À quelle fréquence me demanderez-vous? Cela dépend bien sûr de votre sujet. Tentez de faire interagir vos participants au moins une fois toutes les 10 minutes. Comment? Voici quelques exemples :

Questions en ligne

Posez des questions auxquelles les gens doivent répondre à l’aide du logiciel de présentation, de leur téléphone ou de leur ordinateur. Par exemple, les questions intégrées de Zoom ou Mentimeter, Poll Everywhere, Sli.do, Kahoot, etc.

Sondages et questions dans le chat

Posez des questions auxquelles les participants répondent dans le chat. Important! Laissez-leur le temps de répondre et revenez sur leurs réponses! Sinon, l’intérêt et la participation diminueront assez rapidement.

Tableau blanc et diapositives interactives

Si vous avez des petits groupes de moins de 20 participants

Préparez des activités où les participants peuvent écrire ou annoter des diapositives de votre présentation ou des tableaux blancs intégrés à votre logiciel de présentation

Travail ou discussion en petits groupes

Si votre logiciel le permet

La plupart des activités en classe peuvent être adaptées à la classe virtuelle. Les bons logiciels de classe virtuelle permettent de diviser le groupe en sous-groupes pour des discussions et des travaux en petites équipes, comme dans une classe.

Changez de rythme!

On entend souvent dire que notre capacité d’attention est maintenant de quelques minutes seulement… pourtant nous sommes très capables de porter attention à un film ou à une émission de télé pendant une ou plusieurs heures! Selon les études, il n’existe pas de durée fixe maximale de l’attention. Le facteur le plus important dans la durée de l’attention est l’intérêt que suscite le formateur.

La différence entre une formation intéressante et une formation où notre attention décroche après quelques minutes est souvent dans le rythme. Dans une formation en classe, vous bougez à l’avant du groupe et vous apportez un certain dynamisme par votre seule présence. Dans une classe virtuelle, ce dynamisme est beaucoup moins présent. Comment y remédier? Essayez un des trucs suivants :

Utilisez des schémas et évitez la mort par PowerPoint

Honnêtement, que faites-vous quand vous voyez quelqu’un présenter une diapositive avec des lignes et des lignes de texte? Si vous arrêtez d’écouter pour lire le texte, vous êtes comme la grande majorité des personnes, surtout s’il y a du mouvement à l’écran.

Le cerveau humain est ainsi fait qu’on peut écouter ou lire, mais pas faire les deux en même temps. En conséquence, si vous mettez des phrases à l’écran, arrêtez de parler pour laisser le temps aux participants de lire votre texte.

Idéalement, utilisez plutôt des schémas graphiques avec un minimum de mots et d’éléments ou un schéma avec des mots clés qui illustrent la relation entre les concepts de votre sujet. Les éléments visuels aideront vos apprenants à comprendre ce que vous leur expliquez et à retenir votre contenu.

Je parlerai de charge et de surcharge cognitive dans un autre article.

Changez de diapositive plus souvent

  • Suivez le conseil : une diapo = une idée
  • Au lieu d’avoir un schéma entier pendant une explication, faites apparaitre chacune des parties au fur et à mesure que vous en discutez.
  • Montrez des exemples visuels de ce que vous discutez.

Créez un dialogue, comme dans un talkshow!

Pour rendre une classe virtuelle plus intéressante, pourquoi ne pas adopter la formule talkshow? Plutôt que d’avoir une seule personne qui présente pendant des heures, travaillez en équipe d’intervieweur et spécialiste. Lorsque vous travaillez en équipe de formateurs, vous pouvez même alterner les rôles d’intervieweur et de spécialiste au lieu de parler chacun votre tour sans interaction. Vous garderez l’intérêt et l’attention des participants beaucoup plus longtemps, surtout si vous montrez une complicité entre les deux personnes à l’écran.

Travaillez en équipe pour gérer la technologie et le chat

Quel que soit votre niveau de confort avec la technologie, mais surtout si vous en êtes à vos débuts, travaillez en équipe pour la diffusion de la formation. Au minimum, ayez une personne responsable de surveiller le chat et qui :

  • répondra aux questions et problèmes techniques, d’audio ou de connexion, par exemple
  • surveillera les questions des participants pendant vos périodes de présentations magistrales et qui en fera un résumé ou fera ressortir celle auxquelles vous n’avez pas répondu

Choisissez la bonne technologie

Finalement, vous ne pourrez pas diffuser de classe virtuelle sans moyens technologiques. Il y a des tonnes de blogues qui se spécialisent dans la comparaison des outils pour les classes virtuelles et les webinaires. Le but ici n’est pas de lister tous les équipements possibles dans toutes les configurations — ça serait trop long, ça change trop rapidement et ce n’est pas l’objet de ce blogue — mais plutôt de discuter du minimum dont vous avez besoin pour lancer votre première classe virtuelle.

Les configurations physiques de diffusion varient grandement, de la salle dédiée permanente au kit compact mobile, en passant par le kit d’urgence pour donner une classe virtuelle une seule fois. Évidemment, les prix des équipements varient aussi énormément. Il est toutefois possible de trouver un micro et une caméra tout à fait acceptable à moins de 100 $ chacun. Voici quelques éléments pour vous aider à choisir la technologie qui vous convient le mieux.

Logiciel de diffusion

L’élément technologique le plus important pour faire une classe virtuelle est le logiciel de diffusion. Un bon logiciel de classe virtuel contient au minimum les éléments suivants :

  • Un espace de chat : espace où les participants peuvent discuter par écrit, poser des questions au formateur ou répondre à des questions du formateur
  • Des outils de réaction : icônes permettant aux participants de lever la main, applaudir, aimer un commentaire ou indiquer qu’ils s’absentent pour 5 minutes. Ces outils permettent aux participants de se concentrer sur ce que vous dites plutôt que d’écrire des commentaires au long.
  • Des outils d’annotation : fonctions permettant à vos participants de commenter, écrire, surligner, entourer des éléments sur vos diapositives, si vous leur en donnez la permission, évidemment.
  • Des espaces de sous-groupes : fonction permettant de diviser le groupe en équipes qui peuvent se parler sans que le reste du groupe les entende, ce qui est essentiel pour faire du travail en équipe pendant le cours
  • Un tableau blanc : fonction permettant au formateur ou aux apprenants de dessiner à la main, de faire un schéma ou d’écrire, comme dans une vraie classe. Si votre logiciel de diffusion n’a pas de tableau blanc, vous pouvez ajouter une diapositive vide à votre présentation. Vous devrez alors prévoir le moment de son utilisation ou naviguer dans votre présentation pendant la diffusion.

Vous pouvez également comparer les options d’enregistrement des séances, de la sécurité de la connexion, du nombre maximal de participants, etc. en fonction de vos besoins.

Microphone

Vos participants doivent pouvoir vous entendre! Le micro intégré à votre ordinateur ou à votre caméra n’est généralement pas la meilleure option. Lorsque vous choisissez votre micro, pensez à votre besoin en fonction des caractéristiques suivantes :

  • De table ou sur perche : les micros de tables sont plus simples à utiliser
  • Type de branchement : les micros qui se branchent par port USB sont plus faciles à utiliser et souvent plus compacts
  • La directivité : est-ce que le micro prend tous les sons ambiants ou seulement ceux provenant d’une seule direction? Si vous présentez à deux, le micro doit pouvoir prendre le son des deux voix, surtout si vous vous placez face à face.

Caméra

La caméra est l’autre équipement crucial pour créer des classes virtuelles de qualité. Vous devez vous procurer une caméra de haute qualité. Lorsque vous choisissez votre caméra, analysez les caractéristiques suivantes :

  • La résolution : Idéalement, la caméra doit avoir un capteur de 1080 pixels. Même si votre caméra a une résolution 4D, vous devrez l’ajuster en 1080p afin de limiter les effets négatifs sur la bande passante.
  • Le type de focus : cherchez les caméras qui offrent un autofocus
  • Sensibilité à la lumière : choisissez une caméra qui fonctionne bien dans plusieurs environnements de lumière. Sinon, optez si possible pour une lumière naturelle ou procurez-vous des lumières d’appoint.

En terminant...

Les études ont prouvé que la méthodologie de formation la plus efficace n’est ni la formation en classe, ni la formation en ligne synchrone ou asynchrone, mais une combinaison de plusieurs méthodologies en un parcours de formation hybride.

Toutefois, qu’elle soit un évènement unique de formation ou qu’elle fasse partie d’un parcours de formation hybride, votre classe virtuelle doit être conçue en fonction de vos objectifs d’apprentissage et vous devez tenir compte des particularités de ce moyen de diffusion dans l’organisation du cours.

Bonne formation à distance!

Vous ne voulez rien oublier?

Vous avez un questionnement, un commentaire ou une réaction?
Partagez-nous les dans le forum ci-dessous.
Vous hésitez? Vous pouvez le faire en privé en nous écrivant.

Besoin d’un coup de main pour convertir vos formations? Nous pouvons vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonCall now